#1 10/06/2015 12:47:57

Nivelle
Membre

Foncières

-Laurent Saint Aubin, gérant du fonds Sofidy Sélection -----le 9 juin 2015
L'immobilier coté : Les conditions des dernières émissions sont substantiellement inférieures au coût moyen de la dette des foncières
L’appréciation qu’ont les marchés du secteur des sociétés foncières est aujourd’hui dirigée selon nous par le sentiment que la baisse des taux est terminée tandis que l’amélioration de l’environnement économique est fragile et réversible à l’image de ce que l’on constate aux Etats-Unis.
L’appréciation qu’ont les marchés du secteur des sociétés foncières est aujourd’hui dirigée selon nous par le sentiment que la baisse des taux est terminée tandis que l’amélioration de l’environnement économique est fragile et réversible à l’image de ce que l’on constate aux Etats-Unis.

IL en résulterait ainsi une absence d’amélioration des revenus locatifs, une stabilité, au mieux, des coûts de financement en un arrêt de la hausse des valeurs.

Notre perspective est différente : nous estimons en effet que la reprise s’installe en Europe, d’autant que la BCE pourrait accroître ses achats en cas de fléchissement. Nous continuons de considérer que les valorisations vont poursuivre leur progression, servies, au moins pour la part Prime des portefeuilles, par un différentiel de rendement exceptionnel avec les rendements des fonds d’Etat et par la repondération en cours du poids de l’immobilier dans le portefeuille des grands institutionnels.

Ce que nous souhaiterions mettre en avant cette fois, est la poursuite continue de la réduction des coûts de financement des foncières cotées. En effet, la stabilisation des taux en instantané laisse ressortir des marges de manœuvre encore considérables sur les stocks de dette comme entend l’illustrer le tableau ci-dessous qui présente la situation des cinq principales foncières cotées de la zone Euro :

Hors ligne

#2 10/06/2015 13:16:06

Nivelle
Membre

Re : Foncières

A mon avis ( ce n'est que le mien ) : j'ai 3 scpi qui représentent 30 % de mon PF   panthéa  qui a été constitué suite à la vente d'un bien immobilier = depuis 3 années cette part d'immobilier patine et je m'interroge sur son avenir au sein de mon PF
-le gérant ( voir son opinion plus haut ) se veut rassurant sur un article qui ne l'est guère
- je constate que la construction ralentit -----
- que les salaires ne permettront pas de construire plus cher avec toutes les contraintes imposées
- qu'il y a un % important de constructions récente qui n'arrivent pas à se vendre au prix de revient d'il y a 5 ans
- que les biens ordinaires mettent longtemps à se vendre à un prix en baisse : ce n'est pas le cas des biens exceptionnel
- qu'il faut améliorer le bien avant de le mettre en vente = un nettoyage ne suffit plus
Quant aux bureaux et espaces commerciaux , il en poussent partout = l'activité ne me semble pas en exiger autant . Les nouvelles constructions sont certainement plus accueillantes avec des parkings adaptés ----des " accessoires " plus pratiques , plus fonctionnels = ce sur cout est-il répercuté à la location ?
A quel prix les locaux délaissés , de centre ville ,sont-ils laissés à la rénovation ou à l'amélioration
En conséquence , ces fonds immobiliers ne m'assurent plus la sécurité que je croyais il y a 8 ans
VOS avis seront les bienvenus : MERCI

Hors ligne

#3 10/06/2015 14:56:29

SOLO
Membre

Re : Foncières

Dans l'idée ..voir "Les Echos" de Vendredi dernier ..3 blocs d'immeubles ( région Paris) faisant l'objet d'une procédure de liquidation judiciaire
...immeubles neufs s'entend ..! on se prépare une bonne "bulle" ..sans compter l'emprise sur des terrains manquant à la construction habitat.;

Hors ligne

#4 10/06/2015 18:18:45

Brouxd
Membre

Re : Foncières

Bonsoir,

On est un peu hors sujet vs OPCVM, mais bon...

Je détiens 3 foncières: Selectinvest 1, Selectipierre et Participation Foncière, que j'ai récupérées par héritage.
Les dividendes ne cessent de baisser depuis au moins 4 ans, et la rentabilité brute avant impot est - je crois - de l'ordre de 5%. Après IR et CSG, 3% environ donc.

Je m'émerveille à chaque plaquette du ton très rassurant des gérants, qui doivent composer & un environnement difficile et vendre leur sauce. Pas trop le choix, les pauvres...

Mon feeling:

EN POSITIF
c'est un produit de sécurité, qui "s'autogère" ce qui n'est pas une qualité négligeable
Rentabilité nette actuelle reste correcte pour un bien tangible
Outil de diversification vs produits financiers

EN NEGATIF
Rendement et valorisation orientés à la baisse

Conclusion: je ne vends ni ne renforce
Cdt, Bernard

Hors ligne

#5 11/06/2015 19:36:57

Nivelle
Membre

Re : Foncières

Philosophale qui est investit principalement en selectinvest 1  et LFP pierre est dans sa lettre du 24 avril peu optimiste en lisant entre les lignes
- Activité très faible au 1er trimestre en Ile de France ---plus bas niveau depuis 10 ans
- les loyers ont poursuivi leur repli
Brouxd -----je n'ai pas eu ta patience

Hors ligne

Pied de page des forums

Partager :

Partenaires : Fundkis