#1 08/11/2019 12:00:29

René
Membre

Medallion Fund le fonds le plus performant de l'histoire.

Hors ligne

08/11/2019 12:00:29

Pub

Re : Medallion Fund le fonds le plus performant de l'histoire.



#2 08/11/2019 13:52:52

Brouxd
Membre

Re : Medallion Fund le fonds le plus performant de l'histoire.

René,
Si vous êtes abonné aux Echos, pouvez-vous nous copier le texte de l'article ?
Merci !

Hors ligne

#3 08/11/2019 14:41:55

René
Membre

Re : Medallion Fund le fonds le plus performant de l'histoire.

Hélas Broux je ne suis pas abonné aux Echos ...

Hors ligne

#4 08/11/2019 15:51:03

Tresor31
Membre

Re : Medallion Fund le fonds le plus performant de l'histoire.

article de fin 2016
Nessim Aït-Kacimi
Publié le 26 déc. 2016 à 1h01
La remontée des taux d'intérêt ou le Brexit n'a pas troublé le moins du monde en 2016 le « hedge fund » le plus performant de l'histoire. Au premier semestre, le fonds Medallion, spécialisé sur les actions, du « hedge fund » Renaissance Technologies était encore loin devant tous ses concurrents du monde des fonds alternatifs quantitatifs - ou « quants ». Il gagnait 21 %, selon les données collectées par l'agence Bloomberg. Ce « hedge fund » a gagné 72 %, avant frais de gestion, chaque année et sur vingt ans (1994-2014). En 2015, il avait encore bondi de 35,6 %. L'année de la faillite de Lehman Brothers, il avait bondi de 98,2 %. Depuis la grande crise, sa performance annuelle a évolué entre 28 % et 47 %. Sa seule année de baisse fut en 1989, avec un repli de 4,1 %.

Néanmoins, c'est un cas inédit dans le monde de la gestion, cette « Formule 1 » est réservée uniquement aux collaborateurs du fonds et non pas aux clients. Un quart du montant des salaires sont investis dans le fonds où ils sont bloqués pendant une durée de quatre ans. En fonction de leur contribution aux résultats du « hedge fund », certains collaborateurs sont autorisés à investir davantage, mais pas de traitement de faveur, les collaborateurs doivent acquitter les mêmes frais de gestion colossaux -5 % des actifs et 44 % des bénéfices reviennent au « hedge fund » - que le fonds prélevait quand il était ouvert aux clients.

Les actifs du Medallion sont limités volontairement de 9 à 10 milliards de dollars, selon les conditions de marché, et sur les 26 milliards que gère au total ce « hedge fund ». Trop gros, ce fonds quantitatif serait moins performant et c'est la raison pour laquelle les profits du Medallion sont distribués tous les six mois et sa taille volontairement limitée.

S'il s'ouvrait aujourd'hui aux investisseurs, ce fonds, qui est devenu un mythe, collecterait en un rien de temps des dizaines de milliards de dollars compte tenu de l'engouement des investisseurs, frustrés de ne pas pouvoir y investir depuis 1993... A partir de 2005, le fonds fut réservé aux collaborateurs, et les clients privés furent priés d'aller investir sur d'autres fonds de la gamme. Les performances des fonds de Renaissance, destinés uniquement aux clients extérieurs, sont loin d'être aussi bonnes que celle du fonds réservé aux collaborateurs. Ainsi, le fonds Renaissance Institutionnal Equities gagnait 14,8 % sur les onze premiers mois de l'année.

« Même sous la torture »
Les recettes du succès ? Sur Twitter, Robert Frey, un ancien de Renaissance, a précisé, pour décourager les journalistes, qu'il « ne parlera jamais du Medallion, même sous la torture ». Le fonds le plus performant de l'histoire de la gestion a été bâti non pas par des financiers ou traders, mais par des chercheurs et informaticiens d'IBM.

A ses débuts, en 1988, « 15 % du capital étaient investi sur la base de signaux de court terme, le solde étant alloué à des modèles classiques de suivi de tendance "CTA". Toutefois, le suivi de tendance a vite cessé d'être rentable car trop de "hedge funds" utilisaient une approche similaire. C'est la raison pour laquelle Simons décida de faire des signaux de court terme le coeur de son système », raconte Sebastian Mallaby dans son ouvrage (1). Les chercheurs brassent et analysent une infime quantité de données boursières (cours, dividendes...) pour trouver des relations et les exploiter un temps car telle est la règle sur les marchés : les opportunités naissent et meurent vite et sans que les investisseurs ne les voient. Le Medallion est un projet collectif, l'oeuvre de la centaine de chercheurs, spécialisés en physique, chimie, linguistique, astrophysique, cryptographie... qui travaillent chez Renaissance. Un tiers des collaborateurs du fonds sont dédiés à la recherche...

Le « hedge fund » a su garder ses secrets de fabrication malgré le départ de certains de ses chercheurs pour la concurrence. Jims Simons, qui fonda Renaissance en 1982, a pris du recul depuis sept ans et a laissé les rênes de la gestion au jour le jour au duo formé par Robert Mercer et Peter Brown. Simons, mathématicien de formation et dont la fortune personnelle, investie dans son « hedge fund », est estimée à 16,5 milliards de dollars par le magazine « Forbes », a déjà reversé plus de 2 milliards de dollars à des oeuvres de charité et notamment aux initiatives pour améliorer le niveau en mathématiques des jeunes Américains.

Nessim Aït-Kacimi

Hors ligne

Pied de page des forums

Partenaires : Fundkis