#1 29/10/2014 10:51:15

Franck
Administrateur

Fonds actions Japon

Bonjour,

Pour celles et ceux qui envisageraient un positionnement sur la Bourse de Tokyo, voici 2 fonds qui paraissent être de bons candidats, l'un d'entre eux proposant une protection contre la fluctuation du yen :

- Aberdeen Global - Japanese Equity Fund A2 Base Currency Exposure EUR Acc     LU0476876759

Noté 4* (65/100) chez Quantalys, le fonds est partenaire Bourso (0% avec investissement minimum de 1500 USD).

Il vise la réalisation d’un rendement total à long terme en investissant au moins deux tiers de ses actifs dans les actions et autres droits de participation de sociétés ayant leur siège au Japon, et/ou de sociétés qui exercent une partie prépondérante de leurs activités économiques au Japon, et/ou de sociétés holding qui ont une partie prépondérante de leurs actifs dans des sociétés ayant leur siège au Japon.

Le fonds est axé grandes capitalisations, son portefeuille étant concentré sur une trentaine de titres.

Liens :
DICI
Reporting octobre 2014
Fiche Morningstar

- Parvest Equity Japan Small Cap Classic-Capitalisation EUR  LU0069970746

Noté 4* (Bronze) chez Morningstar, 5* (81/100) chez Quantalys et 4* 5* 2* chez Lipper (perf absolue, perf régulières, préservation du capital). Le fonds est partenaire Bourso (0%).

Le compartiment investira au moins 2/3 de ses actifs en actions et/ou titres assimilés aux actions de sociétés dont la capitalisation boursière est comprise dans les indices faisant référence en matière de petite capitalisation (FTSE Japan Small Cap, MSCI Japan Small Cap, Russell/Nomura Japan Small Cap) et/ou de capitalisation boursière inférieure à la plus grosse capitalisation boursière de ces indices (constatée à chaque début d’exercice social) et qui ont leur siège social ou qui réalisent une part significative de leur activité au Japon, ainsi qu’en instruments financiers dérivés sur ce type d’actifs.

Il possède un assez bel historique, affiche une hausse moyenne de près de 16% sur les 5 dernières années et est en hausse de 12% en 2014 (au 28/10). Le fonds est géré au Japon par un gestionnaire actif depuis 1996 dans les petites valeurs et sa philosophie est orientée value.

Liens :
Société de gestion
Fiche Morningstar



L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

29/10/2014 10:51:15

Pub

Re : Fonds actions Japon



#2 29/10/2014 14:37:00

Renaud
Membre

Re : Fonds actions Japon

Bonjour,

Le fonds Aberdeen est également disponible chez Mes-Placements Liberté.

En fin de semaine dernière, ce fonds représentait quasiment 6.5% de mon portefeuille. Le reste de mon exposition Japon (autour de 1% supplémentaire) est réalisé via l'allocation d'un fonds small-caps international.

Renaud

Dernière modification par Renaud (29/10/2014 14:43:11)

Hors ligne

#3 29/10/2014 16:08:10

Malolechat
Membre

Re : Fonds actions Japon

On trouve le fond parvest equity japan small cap sur les contrats av de linxea smile

Hors ligne

#4 07/03/2015 17:32:58

Malolechat
Membre

Re : Fonds actions Japon

Bonjour,

Toujours dans l'idée d'un PF diversifié et équilibré les 2 fonds proposés sont complémentaires, un small cap value et un gde cap croissance. Gérants et sociétés solides. J'ai donc investi dans le fond Parvest japan small cap. Malheureusement je n'ai pas accès au fonds Aberdeen, je lui ai cherché un challenger, devises non couvertes par contre, mais qui ne démérite pas.

Comgest Japan
4* morninstar, 5* quantalys
Perf annualisées:
- YTD = 24,17
- 3 ans = 19,40
- 5 ans = 12,71

Qu'en pensez vous?

Dernière modification par Malolechat (07/03/2015 17:34:04)

Hors ligne

#5 07/03/2015 23:28:24

outremer
Membre

Re : Fonds actions Japon

Bonsoir,
Petite contribution avec Essor Japon Opportunités sur lequel je lorgne...
Noté 5* morninstar, 5* quantalys
De belles performances mais très peu d'infos (Société de gestion Martin Maurel Gestion). Disponible sur MesPlacementsLiberté.

YTD = 16,05
1 ans = 31,36
3 ans = 73,34
5 ans = 110,16

http://www.quantalys.com/fonds/28708/Sy … NITES.aspx

Dernière modification par outremer (08/03/2015 18:45:17)

Hors ligne

#6 08/03/2015 18:01:54

Renaud
Membre

Re : Fonds actions Japon

Bonjour,

Malolechat a écrit :

Malheureusement je n'ai pas accès au fonds Aberdeen, je lui ai cherché un challenger, devises non couvertes par contre.

Force est de constater que le change influe beaucoup ces derniers mois, et pas en faveur du Aberdeen puisqu'il est couvert (+8.55% YTD). Mon idée était d'exposer mon portefeuille à ce fonds à hauteur de 12% d'ici la fin du semestre. Idée qui semblait bonne, le véhicule moins puisqu'il fait deux fois moins bien que le fonds Comgest et le fonds Martin Maurel. Malgré les versements programmés, mon exposition Japon augmente peu puisque les fonds investis sur d'autres zones sont davantage performants...
Je suis un grand fan de Comgest Gestion, Malo, mais les track-records des fonds Aberdeen (fonds assez récent toutefois) et Essor semblent plus attirants de prime abord. Avez-vous accès au fonds Essor Japon Opportunités ?

Renaud

Hors ligne

#7 08/03/2015 18:51:33

outremer
Membre

Re : Fonds actions Japon

Bonsoir Renaud,
Essor Japan Opportunités ne serait disponible que chez Mesplacementsliberté et Mesplacementsvie.
Le site de Martin est pauvre en info, juste le reporting de l'an dernier http://www.martinmaurel.com/doc/pdf/inf … m/JPOP.pdf
Morning n'est guère plus informé http://www.morningstar.fr/fr/funds/snap … F0GBR04II4
Mis à part cela, il a l'air de bien tourner ce fonds là.

Hors ligne

#8 28/06/2016 16:38:26

May-the
Membre

Re : Fonds actions Japon

And the winner is : Comgest Japan !

Pendant que Bruno Crastes écrit à la terre entière pour expliquer sa vue du Brexit (et faire des excuses sur la volatilité de ses fonds), Comgest Japan a fait:
23/6: 175.10
24/6: 162.20 (soit -7.3%)
27/6: 176.58 (soit + 8.9%)
ça c'est de la gestion de crise. Chapeau Comgest !

Ils avaient déjà réussi un tour de force similaire quand début Mai le marché japonais avaient plongé. Les rois de la couverture.

Hors ligne

#9 28/06/2016 18:05:37

Franck
Administrateur

Re : Fonds actions Japon

Bonjour,

Encore mieux chez Parvest (PARVEST JAPAN SMALL CAP) :

22/6: 68.37
23/6: pas de cotation
24/6: 67.92 (soit -0.7% !)
27/6: 69.50 (soit +2,3%)

encore positif sur le mois de juin.


L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

#10 28/06/2016 18:41:12

Malolechat
Membre

Re : Fonds actions Japon

2 très bons fonds qui se complètent bien !

Hors ligne

#11 28/06/2016 18:55:59

dav69
Membre

Re : Fonds actions Japon

Allez encore mieux smile:
JPM JAPAN EQUITY FUND - EUR-
23/06 -1,61%
24/06 +0,58%
27/06 +4,72%
http://bourse.latribune.fr/opcvm/jf-jap … 09589.html
Bien vert également en Ytd

Étonné qu'autant de fonds surperforment largement l'indice japonais mais Comgest Japon reste une référence en effet.

Dernière modification par dav69 (28/06/2016 18:57:24)

Hors ligne

#12 29/06/2016 07:05:37

May-the
Membre

Re : Fonds actions Japon

je pense que la surperformance vient aussi du yen: l'indice est exprimé en devise locale mais les fonds que nous suivons sont en euro, qui s'est fortement déprécié par rapport au yen ces jours-ci.

Hors ligne

#13 26/04/2017 19:24:56

Manu
Membre

Re : Fonds actions Japon

Absorption du fonds Comgest Japan par le fonds Comgest Growth Japan le 21/04/2017.

Lettre aux investisseurs

Hors ligne

#14 17/10/2019 11:18:06

dcliff
Membre

Re : Fonds actions Japon

Extrait de Test achats Invest :  hier - mercredi 16 octobre 2019

La première partie est consacrée aux obligations japonaises et en deuxième partie d'article aux actions japonaises où Comgest Growth Japan reçoit des éloges...

Analyse 
Investir au japon : intéressant, tant en actions qu’en obligations

Il y a longtemps que nous n’avions plus dit du bien des actions japonaises. Mais nous les réintroduisons, à côté des obligations en yen, dans nos portefeuilles types. Pourquoi ?

Dans nos portefeuilles types nous sommes toujours à la recherche du meilleur équilibre entre rendement potentiel et risque. Nous analysons un large éventail d’actions et d’obligations, nous encodons ces données et confions à notre modèle de gestion le soin de déterminer combien de pour cents il faut miser dans chaque catégorie. Nous sélectionnons ensuite les fonds adéquats. C’est ainsi que nous avons décidé d’inclure le Japon dans plusieurs de nos portefeuilles types ce mois-ci, via le tracker Xtrackers Japan Government Bond UCITS ETF (obligations) et le fonds Comgest Growth Japan (actions).

Les obligations en yen

Les obligations en yen sont déjà reprises dans notre portefeuille défensif (pour 5%). Fin octobre, nous les reprendrons aussi dans notre portefeuille équilibré (pour 5% également).

Que les choses soient bien claires : nous ne vous conseillons PAS d’investir en obligations en yen pour le caractère éminemment sexy de leurs coupons. Fin septembre, les emprunts d’Etat en yen donnaient généreusement un rendement de… -0,3% ! C’est le niveau le plus bas jamais enregistré. Concrètement, chaque tranche de 1 000 euros donne un montant de 3 euros qu’il faut… payer ! L’idée vous effleure peut-être que nous n’avons pas toute notre tête. Ce n’est pas le cas. Soyez attentifs au fait que dans ce domaine le contexte international a fondamentalement changé. De plus en plus d’investisseurs se rangent à l’idée que c’est à peu près partout dans le monde que les taux d’intérêt baissent (encore) et finissent par descendre dans le rouge. Le temps où le Japon était le seul pays à être aussi avare sur ses emprunts d’Etat est bel et bien révolu. En Europe par exemple des pays comme le Danemark, l’Allemagne, la France, l’Autriche et la Suisse offrent des taux plus faibles encore.

Si le contexte a fondamentalement changé, le rôle que peuvent exercer les obligations en yen dans un portefeuille n’a pas changé, lui. Lorsque fin août les marchés boursiers ont été sévèrement secoués, les investisseurs se sont rués sur les havres de paix que sont… les obligations en yen. Cette attitude est liée au phénomène très japonais qu’est le rapatriement de capitaux. Le Japonais moyen est un gros épargnant qui a pris l’habitude d’aller chercher à l’étranger le rendement qu’il n’a pas dans son pays. Mais il suffit de la moindre hésitation, à propos de la croissance économique ou sur les marchés financiers, pour qu’il rapatrie son argent à toute vitesse. Ce qui soutient le yen et les cours obligataires.

Tout placement en obligations japonaises bénéficie aussi de ce principe économique de base qu’est la loi de l’offre et de la demande. En l’occurrence ici une demande élevée et une offre limitée. Le Japon est le plus important marché obligataire du monde après les Etats-Unis. C’est pourtant un marché atypique. Le gros des emprunts émis au Japon est entre les mains d’acteurs locaux, à savoir les banques, les compagnies d’assurance et la Banque du Japon (= banque centrale). Cette dernière achète et achète encore les obligations émises dans le pays. Elle possède près de 45% de tous les emprunts en yen actuellement en cours. Ce recours à l’artillerie lourde apporte bien évidemment un soutien aux cours obligataires.

Et la devise nipponne, le yen ? Il est sous-évalué par rapport à l’euro. Mais comme l’inflation est très faible au Japon (0,30%), le pouvoir d’achat du yen n’est quasiment pas érodé. Bref, à long terme, la devise japonaise devrait pouvoir s’apprécier par rapport à l’euro.

Sécurité et diversification

Son statut de valeur refuge et son caractère atypique font d’un investissement en obligations en yen un placement anticyclique : il évolue souvent dans le sens inverse à celui des autres placements. C’est la raison pour laquelle ces obligations sont reprises dans nos portefeuilles. Elles nous permettent de réduire le risque total de nos portefeuilles. C’est la raison pour laquelle nous les conseillons à celles et ceux parmi vous qui présentent un profil de risque défensif ou équilibré.

Le choix, hélas, est fort limité puisqu’il se limite au tracker Xtrackers Japan Government Bond UCITS ETF. Son portefeuille ne compte exclusivement que des emprunts d’Etat en yen (plus de 250).
Ce tracker est coté en euro sur le marché allemand Xetra. Il est disponible entre autres chez BinckBank, Bolero, DeGiro et Keytrade Bank.
Son rendement annuel pour l’investisseur en euro a été de 17,6% sur 1 an, -0,4% sur 3 ans et 5,6% sur 5 ans.

Les actions japonaises

Nous conseillons d’investir à nouveau en actions japonaises, pour 5% d’un portefeuille dynamique.

Il y a à cela plusieurs raisons.
Vous l’avez lu plus haut, la banque centrale japonaise achète chaque mois  des emprunts d’Etat en yen. Mais savez-vous qu’elle achète aussi des actions locales via des trackers ? C’est important parce que cela soutient les cours. A l’heure actuelle la Banque du Japon détient déjà plus de 5% de la capitalisation boursière de la Bourse de Tokyo. Elle est même le plus gros actionnaire de beaucoup d’entreprises locales.

Les entreprises japonaises sont un leader mondial en matière d’innovation. Exception faite de la Corée du Sud, aucun pays ne dépense autant en recherche et développement proportionnellement à son produit intérieur brut (PIB). La robotisation et l’automatisation sont considérées comme des impératifs pour l’avenir dans ce pays dont la population vieillit et où le chômage est quasi totalement absent. Cette approche doit permettre aux entreprises japonaises de poursuivre sur la voie de la modernisation de leurs processus de production et d’augmenter sensiblement leur productivité. L’objectif est donc bien de rendre les entreprises japonaises plus compétitives et de consolider ainsi leurs bénéfices futurs. Bref, le ‘Made in Japan’ devrait avoir (davantage encore) de beaux jours devant lui.

On constate aussi un changement de mentalité dans ces entreprises depuis la révision de leur Code de gouvernance en 2015. Les conseils d’administration comptent de plus en plus d’administrateurs indépendants, le démantèlement du régime des participations croisées entre entreprises japonaises se poursuit et, ce qui est bien sûr une bonne chose pour les investisseurs, les actionnaires sont de plus en plus chouchoutés. De quelle manière ? De nombreuses entreprises augmentent systématiquement leur rendement sur dividende (ils ont doublé depuis l’arrivée au pouvoir de l’actuel Premier ministre, Shinzo Abe) et les rachats d’actions propres se multiplient. Si tout cela est possible, c’est parce que les entreprises japonaises sont assises sur une montagne de cash (plus de 4 400 milliards d’euros).

Enfin, les actions japonaises ne sont (toujours) pas chères sur la base du rapport cours/valeur comptable (1,2 contre une moyenne mondiale de 2,4) et leur bénéfice attendu (13 contre une moyenne mondiale de 16).

Diversification et potentiel

La Bourse de Tokyo a aussi pour particularité de réagir quelque peu différemment des autres aux mouvements intervenant sur les marchés financiers, si bien que le fait d’inclure dans un portefeuille des fonds d’actions japonaises apporte un supplément en diversification.

Ici, le choix est vaste. La crème de la crème est le fonds Comgest Growth Japan que vous pouvez acheter en version de base en yen ou à un coût annuel un peu plus élevé en euro (frais annuels 1,77%). Les deux variantes sont intéressantes. Vous pouvez les acheter via MeDirect et bientôt via BinckBank. Ce fonds est géré avec excellence et laisse ses concurrents sur place grâce à une sélection d’actions particulièrement judicieuse.
Son rendement annuel pour l’investisseur en euro a été de 1,4% sur 1 an, 11,5% sur 3 ans et 15,2% sur 5 ans.


«Soyez craintif quand les autres sont avides, et cupide quand les autres sont craintifs»
«Toujours investir pour le long terme." Warren Buffett
« Far more money has been lost in anticipating market corrections than during corrections themselves » Peter Lynch

Hors ligne

Pied de page des forums

Partenaires : Fundkis