#181 08/10/2018 04:38:45

Claudibus
Membre

Re : Portefeuille de Jérôme

Bonjour les jeunes,

Ça fait plaisir de vous lire et ce que vous dites me convient parfaitement. Ne changez pas de cap. Aux différences de caractère près, il est le même. Constituer et former pendant sa vie active le relais à notre rémunération d'activité.

Comme je l'ai dit souvent, c'est en 1968 que j'ai appris ce qu'était une opcvm. J'étais tellement passionné par cette activité que j'y ai fait un bout de chemin professionnel jusqu'en 1974, notamment en recrutant, formant et gérant une force de vente pour une Sicav.  Depuis 1968, personnellement, je n'ai cessé d'investir, petitement mais régulièrement avec, de temps en temps, un apport d'opportunité, mais cela est toujours resté caractérisé par la modicité et la régularité. C'est en 1998 que j'ai pris ma retraite à 68 ans et que j'ai cessé d'investir faute de rémunération d'activité.

Grosso modo je peux donc dire que j'ai réalisé ce que vous planifiez. Sauf la phase consommation que nous avons traitée différemment. Nous avons commencé par faire des donations à la marmaille qui est nombreuse et ce qui restait est devenu notre portefeuille relais d'activité. Son utilisation n'est pas planifiée car nous essayons de nous satisfaire de notre retraite. Nous y réussissons à moitié et notre portefeuille nous offre l'énorme confort de son soutien à la demande. Cela fait donc 20 ans que nous fonctionnons ainsi et ledit portefeuille a toujours grosso modo la même taille. Côté portefeuille : de 1968 à 2000 la moyenne annualisée était légèrement supérieure à 15%. De 2000 à aujourd'hui, la moyenne annualisé a reculé et s'établit à 11,17%.

De 1968 à 2003 j'étais mono Fond, successivement : France Investissement -  Fidelity Trend - Robeco NV. Ce dernier auquel j'ai été trop fidèle en 2000 en y laissant pas mal de plumes, m'a incité à constituer un portefeuille d'une trentaine de lignes diversifiées. J'en suis aujourd'hui à 21 lignes et relativement satisfait du résultat.

Ce qui n'a jamais changé, c'est ma conviction que tout actif devrait se soucier de fabriquer son remplaçant tout au long de sa vie active. C'est aussi que seul ce type d'investissement offre la souplesse de son utilisation à terme. C'est aussi qu'il est plus judicieux de faire confiance à ses gérants pour traverser les crises. C'est aussi que l'importance c'est de maintenir un contrôle permanent sur la classification et le rang de nos Fonds dans leurs catégories respectives. C'est aussi que nous pouvons rester confiant dans la pérennité systémique de notre monde régulé finalement par l'offre et la demande, donc par le résultat du travail humain. C'est enfin qu'il est nécessaire de rester calme ne serait-ce que pour vivre suffisamment longtemps et jouir de nos organisations et autres planifications. Sans compter le plaisir de se rencontrer ici.

Claudibus

Hors ligne

08/10/2018 04:38:45

Pub

Re : Portefeuille de Jérôme



#182 08/10/2018 10:16:42

martins
Membre

Re : Portefeuille de Jérôme

Bonjour Claudibus
Très bel article rassurant et enthousiasment dans tous les sens du terme. Comme vous le savez déjà j'adhère totalement à cette démarche de rester investit en faisant confiance aux meilleurs gérants et de ne pas compter dans la phase de consommation que sur la retraite uniquement. Cumuler la retraite et piocher sur ce que l'on a construit patiemment donne un sentiment de liberté, du devoir accompli et de maîtriser un peu son avenir....
N'hésitez pas à faire partager votre expérience car je pense même très honnêtement que cette manière de préparer son avenir et retraite devrait et aurait dû  être enseigné dès l'école...
Bien amicalement
Antonio

Hors ligne

#183 08/10/2018 11:07:10

Malolechat
Membre

Re : Portefeuille de Jérôme

Il me semble même qu’en suède il est obligatoire de cotiser pour sa retraite sur des opcvm, à vérifier.

Pour aller dans le même sens, j’ai commencé à investir mensuellement et à coup de renforts ponctuels depuis 2014. Ça fera 4 ans en novembre et je m’y tiens sans me soucier du marché le considérant efficient. Je suis ainsi pleinement investi, dans le Msci acwi imi, un peu surpondéré en small et émergent, une prise de risque dans l’espoir d’un meilleur rendement aux vues des performances passees notamment celles du small value momentum et donc d’i&e de william Higgons.

Ca me parait simple de ne rien faire et anxiolytique de ne pas avoir à réfléchir.

Les phases de baisse sont presque plus excitantes car je sais que mes renforts ponctuels à bas coût seront récompensés d’un joli rebond et d’un meilleur rendement, cf juillet 2015 a février 2016 ou mon PF a perdu 25%, de belles soldes dont je n’ai pas su profiter.

Je projette de faire ça jusqu’à la retraite que j’aimerais anticiper à 60 ans, dans 25 ans. Retrait également de 4% par an pour maintenir le capital et vivre des rentes qui seront complétées par des revenus immobiliers si mon montage de scpi sci is se concrétise.

Bien à vous,

Malo

Hors ligne

#184 08/10/2018 14:59:56

Claudibus
Membre

Re : Portefeuille de Jérôme

En passant : Ne soyez pas si pressés de prendre la retraite. A tout le moins, préparez-vous une activité pour l'après, une activité suffisamment prenante pour vous booster hors du lit sourire aux lèvres le matin de bonne heure. 70 ans et même 80, c'est encore terriblement jeune. N'oubliez pas que l'énergie vitale nait et vit du fossé à combler entre le projet et sa réalisation. Paroles de p'tit vieux :-)

Hors ligne

#185 08/10/2018 15:08:15

Malolechat
Membre

Re : Portefeuille de Jérôme

Pour ma part, il s’agira plutôt effectivement de réduire mon activité libérale et de travailler seulement quand j’en ai envie, en fonction de mes besoins et de mon emploi du temps.

J’ai la chance d’avoir un travail humainement et intellectuellement passionnant, flexible et très rémunérateur, il n’est donc pas prévu de s’en priver smile

Dernière modification par Malolechat (08/10/2018 15:10:26)

Hors ligne

Pied de page des forums

Partager :

Partenaires : Fundkis