#1 10/12/2017 11:02:03

Franck
Administrateur

Banques privées

Bonjour,

Certains y sont peut-être déjà passés, d'autres l'envisagent ... y a-t-il un réel intérêt (lorsqu'on a les moyens bien entendu smile )?

Banque privée : est-elle faite pour vous ?


L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

#2 10/12/2017 11:25:55

Higand
Membre

Re : Banques privées

Un lien sur un avis de LooKoom (qui travaille dans ce style de société) qui me parait sensé.

Dernière modification par Higand (10/12/2017 11:28:28)

Hors ligne

#3 10/12/2017 18:35:36

Brouxd
Membre

Re : Banques privées

Petite expérience de 5 ans chez EDRAM, qui ressemble bcp dans la gestion à ce qu’offrirait une banque privée.
Encours modestes vs les gros poissons, mais suffisamment pour être accueilli (?)

Bilan: aucune valeur ajoutée, plutôt de la valeur soustraite
Reporting langue de bois, formaté, pouvant être compris comme quelque chose et son contraire. (NB: Les banquiers ont ce point commun avec l’horoscope je trouve)
J’ai traversé avec eux la crise de 2008, et cela a été catastrophique, plus encore que les résultats de petits comptes sur lesquels j’avais gardé la main.

Le fort biais des banques privées est comme ailleurs, de faire la part bcp trop belle aux fonds maison ou associés (avec sans doute rétrocommission à la clef, tel DNCA très en vogue chez EDRAM, car Meriaux est un ex de la maison).

Je connais une petite banque privée à Genève, banque PBS, laquelle s’interdit de développer ses propres produits afin de rester totalement libres. Voilà le modèle qu’il faudrait systématiser !
De même, combien de CGP tombent dans le même piège, rémunérés qu’ils sont à placer tel ou tel fonds...
La législation devrait les obliger à faire signer le client qu’il a connaissance des rétrocommissions du fonds vers son conseiller. Cela permettrait à certains de prendre du recul....

In fine, il existe sans doute de bons conseillers en banque privée ou ailleurs, mais avec du recul, si on s’interesse vraiment au sujet, rien ne remplace l’autogestion.

Hors ligne

#4 10/12/2017 19:27:44

Malolechat
Membre

Re : Banques privées

+1 j'ai rencontré la CGP privée de bnp Paribas Brest pour mon projet scpi, elle captait rien, nulle de chez nulle, elle ne connait que ses quelques produits.

L'effrontée m'a plus parlé des services, conseils, experts, produits proposés par la banque privée qui coûte 650€/an que mon projet.

Je ne vous parle même pas de ma "CGP" du CA qui ne sait même pas ce qu'est un etf, ne connait pas la fiscalité du cto, ni la grille tarifaire des produits boursiers, ni la sci à l'is --'. J'attends 1 mois pour avoir un rdv en moyenne et à chaque fois elle ne sait rien, note et dis qu'elle va se renseigner au pôle placement qui eux-mêmes mettent 1 mois à répondre.

Je n'ai plus aucune confiance en les conseillers et autres vendeurs de camelote : cgp, cgpi, agent immo, et en fait personne...pas le choix faut tout faire soi même!

Je vais modérer mes dires, comme dans tous les corps de métier d'ailleurs, 1 fois sur 10 on tombe sur quelqu'un de compétent honnête, loyal, approprié, bienveillant, ce qui m'a semblé être le cas de la cgp du cmb qui savait tout et quand rarement ne savait pas listait les points à éclaircir auprès d'expert plus compétent (juriste arkea), avec qui j'ai eu rdv dans la foulée, accompagné d'une invitation à déjeuner.

Malheureusement on ne peut pas tout faire et c'est important de déléguer à quelqu'un de confiance, compétent et pour ça il faut être prêt à faire, 3, 5, 10 devis s'il le faut...

Dernière modification par Malolechat (10/12/2017 19:31:54)

Hors ligne

#5 11/12/2017 10:01:04

dav69
Membre

Re : Banques privées

Idem mon expérience personnelle me dit qu'on est jamais servi aussi bien que par soi-même.
Surtout à l'heure d'internet où on a accès à un maximum de produits à des tarifs avantageux et d'informations.
Biensûr il faut avoir le temps et s'intéresser à la gestion de patrimoine ce qui n'est certainement pas le cas de tout le monde, même si ici j'imagine qu'on est en nombreux..
Concernant les CGP que j'ai rencontrés, il y aurait des anecdotes marrantes à raconter, pas un en tout cas n'avait ne serait-ce que la moitié des connaissances qu'il peut y avoir sur ce forum concernant les opvcms smile...et il y en avait des franchement mauvais sans compter ceux qui ne pensaient qu'à leur commission.
Alors oui il y peut y avoir des personnes honnêtes et très compétentes...mais je suis un peu comme Malo très peu confiant dans les conseillers et autres vendeurs de produits.
Et je valide aussi l'avis de Lookom, "Pour la structuration/héritage/donation évidemment qu'il faut se rapprocher d'un très bon notaire + avocat fiscaliste et ça va coûter un peu mais sera très valable. Mais pour l'investissement en tant que tel je suis très dubitatif. "

Hors ligne

#6 11/12/2017 14:14:32

Higand
Membre

Re : Banques privées

dav69 a écrit :

Et je valide aussi l'avis de Lookom, "Pour la structuration/héritage/donation évidemment qu'il faut se rapprocher d'un très bon notaire + avocat fiscaliste et ça va coûter un peu mais sera très valable  Mais pour l'investissement en tant que tel je suis très dubitatif."

Et même le notaire ... il sous-traite l'étude à l'UNOFI qui ne pense qu'à une chose : vendre les produits maison (sur lesquels le notaire touche une rétro commission en tant qu'apporteur d'affaire).

Expérience avec un avocat fiscaliste membre de http://www.iacf.fr/ ... il ne savait pas :
- ce qu'est un contrat de capitalisation par rapport à une AV
- par cœur les règles fiscales au dénouement d'un contrat d'AV si versements après 70 ans, obligé de regarder dans son Lefebvre ...
- le gars prend 200€ de l'heure pour me raconter des cas qu'il a plaidés, bref ...

Donc le vrai problème c'est de trouver l'expertise pour quelqu'un qui n'est pas expert (mais pas idiot) et pas dans le "circuit".

Malolechat a écrit :

comme dans tous les corps de métier d'ailleurs, 1 fois sur 10 on tombe sur quelqu'un de compétent, honnête, loyal, approprié, bienveillant

=> j'ai fait plus de 10 essais (je me contenterais des deux premiers critères) et pas trouvé pour le moment ...

Hors ligne

#7 11/12/2017 14:58:05

Claudibus
Membre

Re : Banques privées

Sujet sensible s'il en est.... Les qualités humaines n'y ont même pas leur place. Il s'agit de bien cerner les évidences. Une Banque Privée qui n'a aucun "produit financier maison" est extrêmement rare, je n'en connais pas. Si elle existait, elle aurait idéalement une activité bancaire limitée à la simple tenue de comptes courants pour autrui et n'aurait pour se rémunérer que les frais annoncés et les dates de valeur. Ce à quoi elle ajouterait une activité rémunérée de Courtage en Valeurs Mobilières. Et là seulement le client pourrait commencer à faire confiance dans les compétences de son Conseiller, au prix de quelques vérifications quand même. Le seul fait de se voir proposer un produit maison est évidemment suspect et suscite une obligation de vérification comparative. Il est tellement évident d'imaginer ce qui se passe dans un séminaire de celui qui a quelque chose "fait maison" à vendre.

Mon avis est que tout un chacun, muni de quelques simples préceptes trouvés en grande quantité dans le présent Forum, peut très facilement se passer d'un "Coach onéreux" au prix de quelques heures de saines lectures trouvées dans la forêt d'informations de ce Forum. Quant à l'activité purement Bancaire Comptable, il y a suffisamment de Banques en Ligne de nos jours, très peu onéreuses, voire pas du tout, et l'opération minimale d'un ordinateur est vraiment à la portée de tous, y compris de ceux d'en bas qui auraient vraiment tant à y gagner.

Dernière modification par Claudibus (11/12/2017 16:33:20)

Hors ligne

#8 11/12/2017 15:21:11

dav69
Membre

Re : Banques privées

Higand a écrit :
dav69 a écrit :

Et je valide aussi l'avis de Lookom, "Pour la structuration/héritage/donation évidemment qu'il faut se rapprocher d'un très bon notaire + avocat fiscaliste et ça va coûter un peu mais sera très valable. Mais pour l'investissement en tant que tel je suis très dubitatif."

Et même le notaire ... il sous-traite l'étude à l'UNOFI qui ne pense qu'à une chose : vendre les produits maison (sur lesquels le notaire touche une rétro commission en tant qu'apporteur d'affaire).

Expérience avec un avocat fiscaliste membre de http://www.iacf.fr/ ... il ne savait pas :
- ce qu'est un contrat de capitalisation par rapport à une AV
- par cœur les règles fiscales au dénouement d'un contrat d'AV si versements après 70 ans, obligé de regarder dans son Lefebvre ...
- le gars prend 200€ de l'heure pour me raconter des cas qu'il a plaidés, bref ...

Donc le vrai problème c'est de trouver l'expertise pour quelqu'un qui n'est pas expert (mais pas idiot) et pas dans le "circuit".

Malolechat a écrit :

comme dans tous les corps de métier d'ailleurs, 1 fois sur 10 on tombe sur quelqu'un de compétent honnête, loyal, approprié, bienveillant

=> j'ai fait plus de 10 essais (je me contenterais des deux premiers critères) et pas trouvé pour le moment ...

Oui mais si on part de ce principe on ne fait plus confiance à personne, et va falloir passer beaucoup de temps, énormément de temps pour se documenter sur toutes les questions notaire, avocat fiscaliste...et parfois sur certains aspects délicats création de société, donation, transmission assez complexe on a besoin d'être aiguillé et rassuré de ne pas faire une grosse bourde.
Je propose à chaque membre de se spécialiser dans un domaine...on va gagner du temps big_smile
Malo va déjà devenir un spécialiste en SCI smile

Hors ligne

#9 11/12/2017 16:06:13

Malolechat
Membre

Re : Banques privées

Hihi c'est rigolo comme idée ça, un forum où vous auriez un spécialiste de tout smile

Hors ligne

Pied de page des forums

Partager :

Partenaires : Fundkis