#1 17/01/2018 23:14:45

Félix
Membre

Ces "Micro" qui nous trompent

Il y a eu l'époque où dans leur dénomination les fonds "Patrimoine" fleurissaient, il y a eu l'époque où les fonds "Value" fleurissaient, il y a eu l'époque où les fonds "Rendement" fleurissaient, il y a eu l'époque plus récente où les fonds "Multistratégies" fleurissaient, il y a depuis peu les fonds "Micro" qui bourgeonnent un peu comme si l'on était au printemps. Seulement voilà, à y regarder de plus près (rapports mensuels, etc.) la majorité de ces fonds nous trompent car ils sont essentiellement et majoritairement des fonds Small caps voire Moyennes caps. Alors me direz vous comment départager les Micro caps des Smalls caps ? Si l'on s'en tient strictement aux fonds de valeurs françaises, les fonds dénommés "Micro Caps" ce serait de mon point de vue ceux qui détiennent majoritairement des valeurs cotées sur des marchés peu liquides et moins réglementés comme Alternext par exemple. Le problème c'est que le panel de valeurs ainsi classées n'est pas folichon. Ce panel est plus conséquent au niveau européen (le MSCI EMU Micro caps recense 624 sociétés y compris françaises) et encore plus au niveau mondial mais plus on s'écarte plus les compétences et les connaissances des terrains lointains sont hasardeuses.

Conclusion : bien éplucher les rapports et les prospectus des fonds avant d'avaler des couleuvres et de prendre des vessies pour des lanternes.

Dernière modification par Félix (18/01/2018 14:47:28)


Cette intervention n'est pas un conseil en placement, ni une invitation à l'achat ou à la vente, tout juste un simple avis à titre purement informatif. Il convient de prendre en votre âme et conscience l'initiative de votre choix d'investissement.

Hors ligne

17/01/2018 23:14:45

Pub

Re : Ces "Micro" qui nous trompent



#2 18/01/2018 08:23:48

May-the
Membre

Re : Ces "Micro" qui nous trompent

Entièrement d'accord avec vous Félix.
Je pense que de surcroît cette usurpation d'identité va aller croissante car les micros ont le vent en poupe.

Un fonds micro se reconnait en général facilement, dans la mesure où - au delà d'une certaine taille - il est nécessairement quantitatif: il a donc un nombre de lignes très important. Tout fonds qui reste dans une mesure "normale" du nombre de lignes est un usurpateur pour cette catégorie...

Hors ligne

#3 18/01/2018 11:52:41

René
Membre

Re : Ces "Micro" qui nous trompent

Bien vu Félix.

Exemple pour Moneta Micro qui fait un TRI de 18% depuis 15 ans, en fait c'est devenu un multicaps. Ce qui compte c'est la qualité des sociétés avant la taille. Dans Moneta Micro il n'y a pas de micro.

Extrait du dernier rapport trimestriel 2017:
Le portefeuille investi peut s’analyser en 3 parties : 

46% de « Small Caps » (contre 57% au début de l’année), dont les sociétés appartiennent au CAC Small ou qui, bien que petites, n’appartiennent pas à cet indice du fait d’un flottant insuffisant ;

32% de « Mid Caps » (contre 36%), définies comme appartenant au CAC Mid 60 ;

22% de « Large Caps » (contre 7%), sociétés appartenant au « CAC Large 60 »

En ligne

#4 18/01/2018 14:45:29

Félix
Membre

Re : Ces "Micro" qui nous trompent

A mon tour de vous dire : bien vu René car c'est entre autres ce fonds (Moneta MICRO Entreprises) que j'avais à l'esprit. En effet, peut-on prétendre être un fonds MICRO caps quand on possède des lignes en Atos, Peugeot, Société Générale, Nexans, BNP Paribas, Amundi, FFP, toutes issues du compartiment A de la bourse de Paris ?

Au fil des années ce fonds à "tourné sa veste" progressivement et subrepticement à l'insu de ceux qui en détenaient des parts. Ceux qui suivent régulièrement les rapports s'en sont bien rendus compte et petit à petit ce fonds a enregistré une décollecte comme celle de 2017 qui s'élève à 8 millions d'Euros alors que les vrais fonds Micro ont des collectes grandissantes. Ce n'est certes pas énorme et suffisant pour une réouverture à la souscription mais c'est un signe que les vrais amateurs de fonds MICRO ont bien noté. Ceci étant ce fonds, qui était bien à l'origine un réel fonds MICRO caps, reste un fonds de qualité qui peut presque se comparer, comme un jumeau, avec Moneta Multi Caps lui aussi de bonne facture.

MMC est d'ailleurs un fonds à surveiller car il perd progressivement au fil des années de sa splendeur. Numéro 1 sur 10 ans, numéro 8 sur 5 ans, numéro 29 sur 3 ans, etc.

Rapport MMC

Dernière modification par Félix (18/01/2018 15:24:37)


Cette intervention n'est pas un conseil en placement, ni une invitation à l'achat ou à la vente, tout juste un simple avis à titre purement informatif. Il convient de prendre en votre âme et conscience l'initiative de votre choix d'investissement.

Hors ligne

#5 18/01/2018 20:42:56

Florian
Membre

Re : Ces "Micro" qui nous trompent

AMUNDI EUROPE MICROCAPS s'en sort mieux, avec au moins 75% de l'actif du fonds dans des valeurs de moins de 150m de capitalisation (dixit le reporting). Avec pour conséquence 90 lignes et un fonds fermé avec 150m d'encours.


“The problem with socialism is that you eventually run out of other people's money.” Margaret Thatcher

Hors ligne

Pied de page des forums

Partager :

Partenaires : Fundkis