#31 06/04/2016 12:35:47

Félix
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Et bien oui je reviens à la charge sur H2O et croyez moi je ne lâcherai pas l'affaire comme çà.

Bien sûr les performances sont critiquables mais ce n'est pas l'essentiel. Faire d'un fonds une sorte de laboratoire avec des gestions alambiquées autorisées par le règlement c'est une chose mais à quoi bon le faire si les performances ne sont pas au rendez-vous. Expliquer que c'est un fonds aux fortes amplitudes de VL c'est surtout se voiler la face. Quand un fonds baisse beaucoup il lui faudra beaucoup plus de "vélocité" pour revenir à l'étale et dans ce domaine il n'a rien prouvé alors que d'autres fonds comme R Valor (il y en a d'autres aussi) baissent moins et reviennent beaucoup mieux.

D'autre part la communication de la maison H20 est lamentable à l'égard du petit investisseur que ce soit par mail ou par leur site web

En définitive c'est une maison et surtout un fonds à ne surtout pas recommander. Je mets au défi quiconque est capable de me dire quand arrive le point d'entrée sur H2O MS. Oui, le long terme c'est ce qu'il faut faire en matière d'investissements en fonds pour les performances mais il ne faut pas des mois pour juger du style de gestion quand il y a style. Pour moi, il n'y a aucun style de gestion sur H2O MS, c'est un peu au petit bonheur la chance.

Il est invraisemblable que nous soyons obligé de passer par Bernard pour avoir, tant soit peu, des infos tout juste valables. Merci Bernard.

Bonne journée.


Cette intervention n'est pas un conseil en placement, ni une invitation à l'achat ou à la vente, tout juste un simple avis à titre purement informatif. Il convient de prendre en votre âme et conscience l'initiative de votre choix d'investissement.

Hors ligne

#32 14/04/2016 07:08:51

dav69
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Petite phrase qui résume bien l'état d'esprit de ce fonds:
Pour H2O AM, on a assisté à une augmentation de la volatilité. ''Il faut que les clients l’acceptent, on ne peut pas les protéger contre ces sautes d’humeur des marchés''. ''Essayer de protéger les clients contre ces bouffées d’aversion au risque […] c’est hypothéquer la performance à long terme. Les draw down font partie de la nature même des marchés''. ''On ne vous coupera pas au plus bas au nom de la gestion des risques''. Le message est clair. Pour Marc Maudhuit, les clients ne les "paient pas pour être investis à 50% en cash''.
Issu de l'article:
Les positions de quatre gérants flexibles aux moteurs de performance bien différents...
http://www.h24finance.com/news-8551.html

Hors ligne

#33 15/04/2016 12:53:13

Nivelle
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Source : club patrimoine analyse du 8 mars 2016
------
Les deux dépressions ne se sont pas transformées en une tempête parfaite
En 2014, nous avions anticipé l’arrivée imminente et conjointe de deux séries d’événements dont la collusion devait constituer un énorme défi pour les marchés financiers, une « tempête parfaite » selon la terminologie maritime. En l’occurrence, les investisseurs allaient enfin s’ajuster par rapport à la chute continue et synchronisée des marchés émergents, des cours des matières premières et des réserves mondiales de change (comme en 1997-1998) au moment-même où la Réserve Fédérale américaine (Fed) allait normaliser sa politique monétaire pour des raisons liées à la performance de l’économie nationale (comme en 1994).
A l’évidence, l’ajustement des opérateurs face à la première vague d’événements s’est concrétisé dès le début de l’année 2015 pour s’accélérer à partir du mois d’août dernier, et ce avec une volatilité extrême. Depuis, le positionnement extrême des investisseurs par rapport à la problématique chinoise au sens large du terme s’est confirmé, et ce malgré la lente dégradation des fondamentaux macroéconomiques de la zone. Par exemple, les indices des directeurs d’achat (PMI) et les indicateurs de la production industrielle en Chine n’ont quasiment pas bougé depuis près d’un an, confirmant ainsi un ajustement de la croissance économique chinoise à la baisse, mais sans à-coup. Or, la prise de conscience tardive par le marché des difficultés structurelles de l’Empire du Milieu a créé un vent de panique excessif de la part d’investisseurs réclamant à corps et à cri la dévaluation de la devise chinoise. Ceux-ci étaient alors, et demeurent aujourd’hui très circonspects quant à la capacité des autorités de Pékin à procéder en douceur aux ajustements nécessaires et à garder le contrôle des sorties de capitaux. La première crise a laissé quelques marques, mais se dissipe plus rapidement que prévu Les récents événements montrent que le défi politique résultant du rattachement du renminbi à un panier de droits de tirage spéciaux a été provisoirement résolu par la suspension du processus de libéralisation de la balance des capitaux. Cette dernière pourrait par la suite faire l’objet de restrictions supplémentaires dans la mesure où il s’agit du moyen le plus efficace pour rétablir une politique cohérente et crédible. En Chine comme ailleurs, les autorités monétaires vont donc vraisemblablement s’appuyer sur un régime prolongé de taux de change quasi-fixes pour retrouver une certaine crédibilité. Les investisseurs seraient donc bien inspirés de tabler sur la stabilité des taux de change plutôt que de s’inquiéter d’ajustements soudains. La Chine reste à moyen terme confrontée à de grosses difficultés structurelles. Ses problèmes devraient néanmoins être réglés au fil du temps, comme c’est généralement le cas dans ce pays. Le verrouillage de la balance des capitaux constitue une partie de la réponse. Toutefois, il ne s’agit pas de la seule difficulté : la Chine ne bénéficie pas encore de marchés libéralisés, de l’indépendance de ses autorités réglementaires et d’une forte coordination entre ses autorités politiques et monétaires. Or, ces conditions sont nécessaires pour procéder à des ajustements rapides, comme ce fut par exemple le cas en 2008 pour certains pays développés. Le marché va donc continuer de reconnaitre progressivement les problèmes spécifiques liés à la Chine que sont les prêts improductifs, l’endettement et la capacité de production excédentaire. Le passage de la première dépression laisse mal augurer de la seconde Les risques macroéconomiques et de change s’avèrent aujourd’hui bien moins importants que ce que les valorisations reflètent. Par conséquent, le ralentissement de la croissance chinoise représente une menace relativement bénigne pour l’économie mondiale. Il est toutefois difficile de nier que le secteur manufacturier fait face à une crise dans les pays émergents et que le volume mondial des échanges commerciaux atteint des niveaux historiquement bas. Pourtant, la situation ne date pas d’hier et a commencé fin 2011. La contraction de l’activité manufacturière induite par l’effondrement des cours du pétrole aux États-Unis est la seule nouveauté et elle semble déjà se stabiliser. Le risque de crise aggravée au sein de ce secteur est désormais faible puisque le nombre de commandes dépasse à présent celui des stocks. Les chances d’observer un rebond dans les mois à venir ont augmenté, car deux contre-chocs pétroliers successifs (deuxièmes semestres 2014 et 2015) ont soutenu la consommation mondiale. En janvier, le taux d’utilisation des capacités de production progressait aux États-Unis. Cette évolution encourageante indique que le pouvoir d’achat des ménages commence à bénéficier au secteur manufacturier. La situation évolue de la même façon qu’en 1987 et en 1999, lorsque la consommation avait permis une reprise de la croissance, stimulant l’ensemble des secteurs économiques. En règle générale, des conditions de départ identiques et des circonstances analogues doivent aboutir aux mêmes résultats. L’instabilité macroéconomique mondiale est susceptible de s’amenuiser au moindre signe de rebond du secteur manufacturier par rapport à son point bas actuel. L’indice PMI des États-Unis a évolué en ce sens en février. Entre-temps, les consommateurs restent très confiants et le marché de l’emploi se raffermit dans les pays du G4, ouvrant la voie à une croissance stable pour les 85% de l’économie qui ne relèvent pas du secteur manufacturier. Selon l’opinion positive qui prédomine, la faiblesse des cours des matières premières et la vigueur de la consommation intérieure continueront de soutenir la croissance. Pourtant, les récentes turbulences financières et macroéconomiques semblent déconcerter les analystes les plus chevronnés. En fait, c’est l’attention extrême que les investisseurs portent à la gestion des risques et les ajustements de positions auxquels ils ont procédé qui ont laissé croire que l’économie mondiale était en plein effondrement. La confirmation de la reprise de l’économie devrait refaire surface et prendre de l’ampleur auprès des investisseurs dès que les craintes se seront dissipées. Autrement dit, le spectre des risques devrait disparaître en laissant l’économie indemne. Aux États-Unis, cela se traduira par une baisse du taux de chômage, une pression accrue sur les salaires et une hausse du « pricing power » des entreprises. La tendance haussière de l’inflation sous-jacente devrait entrainer un resserrement de l’écart de production (output gap), lequel se rapproche de ses niveaux cycliques traditionnels. La normalisation des taux de la Fed devrait donc redevenir d’actualité. Par conséquent, la première tempête provoquée par la forte revalorisation de la prime de risque sur les marchés émergents et des matières premières, similaire à celle de 1997-1998, pourrait bientôt laisser place à une nouvelle dépression majeure, à savoir celle d’un cycle prolongé et complet de relèvement de ses taux directeurs par la Fed. Profitez du calme avant la prochaine tempête qui devrait être pire encore Bien que l’inflation de base (hors alimentation et énergie) affiche une tendance à la hausse, l’inflation totale devrait rester faible durant la majeure partie de l’année en raison du récent recul des cours des matières premières. De quoi favoriser la poursuite d’une économie « idéale », avec des bonnes surprises sur le front de la croissance et un certain attentisme de la part de la Fed. La prochaine réunion du comité de politique monétaire en mars devrait parfaitement illustrer cette heureuse combinaison entre poursuite de la croissance et repli de l’inflation. Les investisseurs devraient néanmoins garder à l’esprit qu’il ne s’agit que d’une phase transitoire, car le redressement de l’économie poussera immanquablement l’inflation de base à la hausse. Au second semestre, le taux d’inflation totale devrait en effet converger vers le taux d’inflation de base, dans l’hypothèse où les cours des matières premières demeurent inchangés. Nous sommes par conséquent entrés dans une période intermédiaire, raisonnablement calme et offrant une meilleure visibilité. Dans le même temps, la prochaine dépression va pouvoir se former avant que les investisseurs ne s’en aperçoivent.
Alors que le marché se trouve dorénavant rassuré quant à la trajectoire économique des pays développés et quant aux risques extrêmes en Asie, la prime de risque sur les classes d’actifs devrait dorénavant revenir à la normale après avoir récemment atteint des niveaux excessifs. Au-delà de cette période transitoire, la perspective de la normalisation des taux de la Fed – indispensable au vu des conditions macroéconomiques outre-Atlantique – constitue un autre facteur de revalorisation des actifs. Or, le niveau actuel des rendements des bons du Trésor américain contredit ces anticipations. Actuellement, leur prix ne tient quasiment compte d’aucun relèvement des taux jusqu’en 2017. Cela tient certainement au fait que la protection des portefeuilles constitue désormais la priorité des priorités, compte tenu de la correction brutale récemment intervenue sur le marché, et ce quels que soient les niveaux de valorisation. Le placement des liquidités importantes accumulées par les gérants de portefeuille expliquent la baisse de la partie courte de la courbe des taux américains. Si l’évolution des bons du Trésor américain est déjà mise à mal dans les conditions actuelles, la situation risque de devenir catastrophique dans le cadre d’une normalisation prolongée de la Fed. Pour certaines sociétés de gestion, comme H2O AM, la panique récente s’est présentée comme une opportunité pour protéger les portefeuilles contre ce risque à venir, en vendant des bons du Trésor sur des niveaux extrêmement favorables. Cet arbitrage s’est fait aux dépens de ceux qui ont acheté ces mêmes titres dans l’espoir d’obtenir une protection immédiate mais brève contre les risques à court terme. La détention d’obligations gouvernementales américaines est désormais la lubie des investisseurs focalisés sur le court terme et ayant une vision quelque peu dépassée des marchés. En s’exposant à la dette souveraine américaine, ces investisseurs s’exposent en outre à la prochaine grande dépression. La normalisation de la politique monétaire de la Fed se présente comme un chien dans un jeu de quilles, et il est encore temps de s’en prémunir.

Hors ligne

#34 27/10/2016 09:26:53

Avbi
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Bonjour,
Auriez vous constaté, en plus de la parité USDEUR:CUR, des corrélations entre BDIY:IND , VXX:US et NHPATR:FP ( avec les graphes bloomberg superposables par exemple )
J'ai l'impression que BDIY précède H2O MS qui est plus prévisible si la volatilité est faible.
Actuellement le Baltic dry index rechute ( les courses ont peut être été faites avant la remontée du dollar anticipant l'éventuelle décision de la FED qui se dit en principe indépendante des élections) .
Avbi

Dernière modification par Avbi (27/10/2016 09:43:46)

Hors ligne

#35 27/10/2016 11:27:55

Brouxd
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

RV,
Je constate une divergence totale entre MS et le Baltic Dry Index, au moins sur les mois écoulés !
Les facteurs de performance sont si différents entre les 2 que je ne vois pas très bien ce que tu recherches...
Bien à toi, Bernard

Hors ligne

#36 14/11/2016 18:45:51

Nivelle
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

-source : club patrimoine ---avis de NORTIA du 14 /11/2016
Malgré un début d’année volatile et un retard dans la réalisation de son scénario central, H2O Multistrategies a conservé ses actifs au fort potentiel de rebond, les convictions des gérants restant inchangées. En attendant que le scénario de remontée des taux de la FED ne se réalise, cette décision a déjà permis à la performance de remonter (-8.4% début novembre 2016 vs -35% au 11 février 2016). Le fonds conserve ainsi un positionnement acheteur d’actions et vendeur de sensibilité obligataire. Dans le détail, la poche longue se compose d’actions japonaises et européennes, bénéficiant de politiques monétaires accommodantes. En contrepartie, une position vendeuse sur les actions émergentes permettra au portefeuille de profiter d’un re-balancement, en termes de flux, des pays émergents vers les pays développés. Côté obligataire, le portefeuille est toujours acheteur d’obligations longues d’Europe périphérique (Portugal, Italie, Grèce) et vendeur d’obligations courtes américaines (3-7 ans). La stratégie d’aplatissement de la courbe de taux génère actuellement un rendement moyen du portefeuille obligataire de 10. Côté change, le fonds est principalement exposé au dollar (150%) et au peso mexicain (50%) pour tirer avantage d’une probable remontée des taux de la FED. Après s’être fortement apprécié, le franc suisse est désormais détenu en position vendeuse (-80%), pour profiter d’une potentielle hausse marginale du taux directeur suisse. Sur son horizon de placement recommandé de 4 ans H2O Multistrategies réalise une performance annualisée de 22%, contre 3% pour sa catégorie, avec une volatilité de 33% (vs 7.2%). Le fonds nous démontre ainsi, que dans un environnement de marché plus risqué et dépendant des décisions des banques centrales, la volatilité peut être un moteur de performance efficace sur le long terme. Nous conservons un avis favorable sur ce fonds flexible dynamique qui fait d’ailleurs partie des 25 fonds les plus souscrits sur nos contrats. 09/11/2016

L'objectif Nortia

H2O Multistrategies investit au sein d’un univers d’investissement international très large et multi-classes d’actifs. Dans cette optique, H2O Multistrategies peut être exposé aux obligations de toutes natures, aux actions, devises et véhicules de titrisation de pays développés, comme et émergents. La diversification, l’effet de levier et l’arbitrage relatif entre ces différentes classes constituent la source d’alpha du fonds. H2O Multistrategies repose sur une analyse macro-économique très réactive. La sensibilité aux taux peut varier de -6 à 14 et l’exposition aux actions peut s’étendre jusqu'à 75 % de l’actif.

Dernière modification par Nivelle (14/11/2016 18:48:36)

Hors ligne

#37 16/11/2016 16:06:33

Franck
Administrateur

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Bonjour,

H2O MS passe en positif en YTD (+0,8%) à la VL d'aujourd'hui (+2,9% par rapport à hier). smile


L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

#38 17/11/2016 23:24:36

Brouxd
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Prendre un peu de hauteur vs la volatilité de MS

http://www.h24finance.com/news-9206.html

Hors ligne

#39 18/11/2016 14:31:17

May-the
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

C'est bien le paradoxe sur les fonds H2O, c'est après forte baisse qu'il faut acheter.
Mais après le Brexit, alors que H2O MS venait de perdre plus de 25% en 4 semaines passant de 206€ le 30/05 à 150 le 27 Juin, il fallait une sacrée foi (pour ne pas être grossier) pour le faire....5 mois après ça paraît facile....

Dernière modification par May-the (18/11/2016 14:31:37)

Hors ligne

#40 18/11/2016 17:31:00

Jules-Edouard
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Bonjour

Nivelle ne fait pas d'investissement programmé, alors que Franck et Bernard en réalisent sur ce fonds.

Ce serait intéressant de connaître les résultats des deux méthodes.

Cdt.
Jules

Hors ligne

#41 18/11/2016 18:26:49

Nivelle
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Je ne fais pas d'investissement programmé : je ne fais que gérer un capital -------pour en tirer quelques revenu de temps à autre
J'ai acheté H 20 MS au cours du 18 juin 2015 à 174.75 € et je n'ai pas vendu cette ligne qui cote 214.95 € soit + 40.20 €  ou + 23 %
Nous savions la volatilité des H20 et je ne suis pas surpris
Je conserve MS
Hors  Sujet : H20 Multi Bonds : Achat du 18 /06/2015 à 184.22 €pour 243.48 au 16 /11 = je conserve toujours
Quant à H 20 Multiéquities , j'ai allégé au 20 avril 2016 pour  pluvalca initiatives pme  avec une perte de 10 %

Dernière modification par Nivelle (18/11/2016 18:39:11)

Hors ligne

#42 18/11/2016 18:43:58

Franck
Administrateur

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Bonsoir,

J'ai acheté H2O MS en décembre 2015 au cours de 231.35€ et réalise depuis un investissement programmé mensuel, toutefois peu important par rapport à la somme investie initialement.
Aujourd'hui, mon rendement est encore négatif (-5,4%), mon PRU se situant à 223€, PRU qui continue pour l'instant de diminuer chaque mois.
J'aurais pu prendre l'option d'augmenter mes versements programmés quand H2O MS est tombé aux alentours de 140 en février et 150 en juin 2016, mais comme le souligne May-the, c'est toujours plus facile d'avoir cette idée après. smile
Je ne suis toutefois pas inquiet puisque cette ligne va rester un certain temps au sein du portefeuille Frikenfonds.


L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

#43 12/06/2017 09:14:21

dav69
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

6 mois sans parler de H2o Multistratégies sur cette file ...ça fait beaucoup!!!:D
Faut croire que tout le monde s'est habitué à la volatilité du fonds et que cette année il est plutôt discret à la baisse.
Il reste en tout cas dans l'ère du temps avec le rattrapage de l'Europe et un contexte politique plutôt apaisé favorable à la partie obligataire. Le fond devrait bien profiter de la partie obligataire comme H2o multibonds ces prochains jours avec une grosse détente des taux périphériques italiens, une des premières lignes du fonds en attendant la Fed .
Là aussi je pense qu'on pourra voir sa décorrélation par moment du marché actions. Sur 3 jours le cac 40 ne fait presque rien , mais H2O MS et MB devraient s'envoler .Allez un +6/7% sur 3 jours.
Exemple jeudi marché action à l'équilibre, mais H2O MS: +2,48%. H2o MB +2,05%

Hors ligne

#44 21/06/2017 11:43:59

Brouxd
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Hors ligne

#45 21/06/2017 12:22:44

dav69
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

J'aime bien la courbe :
-vl du 11 fevrier 2016 : 139,54
Aujourd'hui vl: 274
On va donc atteindre 100% de hausse sur le point bas il y a 16 mois.

Hors ligne

#46 21/06/2017 13:15:03

Félix
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Comme si on achetait toujours au plus bas et on vendait toujours au plus haut.

Le canon et le violon, je n'ai jamais su où ils étaient et quand leur musique était la plus audible sad


Cette intervention n'est pas un conseil en placement, ni une invitation à l'achat ou à la vente, tout juste un simple avis à titre purement informatif. Il convient de prendre en votre âme et conscience l'initiative de votre choix d'investissement.

Hors ligne

#47 15/09/2017 08:29:52

Félix
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Bonjour à tous,

Est-il possible de découpler les discussions sur les fonds H2O en orientant ces discussions sur cette file initiée par Franck concernant H2O MS et sur celle de Bernard  concernant H2O MB dans la rubrique dédiée Fonds Obligataires et monétaires, idem pour H2O ME par Jean-Pierre dans la rubrique fonds Actions ?

Merci d'avance pour votre compréhension.


Cette intervention n'est pas un conseil en placement, ni une invitation à l'achat ou à la vente, tout juste un simple avis à titre purement informatif. Il convient de prendre en votre âme et conscience l'initiative de votre choix d'investissement.

Hors ligne

#48 05/10/2017 20:29:43

Florian
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Vers un soft close de H2O Multistratégies?

http://www.n3d.eu/article/Vers_un_soft_ … egies/2122


“The problem with socialism is that you eventually run out of other people's money.” Margaret Thatcher

Hors ligne

#49 09/10/2017 18:15:57

dav69
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Le point de vue de Frédéric Lorenzini.
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplaye … 89857.html

Hors ligne

#50 09/10/2017 23:33:36

Avbi
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Sur Frontière Efficiente c'est la part I ( H2O MULTISTRATEGIES I C EUR - FR0010930446  / NH2PATI:FP) plutôt que la part habituelle  H2O MULTISTRATEGIES R C EUR  FR0010923383  / NH2PATR:FP qui est proposée.
Cela fait il une différence ?

Hors ligne

#51 10/10/2017 11:57:12

Brouxd
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Étonnant !
C’est la part institutionnelle qui génère une performance supérieure car les frais sont plus faibles

Hors ligne

#52 17/11/2017 00:25:09

Brouxd
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

https://investir.lesechos.fr/placements … 712492.php

Un article intéressant car dévoile comment fonctionne une stratégie directionnelle. Si j’ai bien compris pour un montant équivalent on effectuera 2 opérations:
-l’achat d’un actif A
- la vente d’un actif B qui lui est (à minima) corrélé.
Quel que soit le sens du marché lui même (baissier ou haussier) si l’écart entre À et B s’accroit, l’opération est gagnante. Ça se traitera via des options, et sera optimise par la liquidité des sous-jacents (Souverains, devises, indices, très grosses capitalisations) afin d’avoir toujours une contrepartie en face.
Pas à la portée du petit actionnaire, mais une stratégie qui m’interesse car doit pouvoir échapper aux mouvements de purge dont est souvent victime une classe d’actifs.

Dernière modification par Brouxd (17/11/2017 00:27:01)

Hors ligne

#53 17/11/2017 00:30:17

Brouxd
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Une autre présentation de notre ami Lorenzini

http://www.n3d.eu/article/H2O_Multistra … bilan/2194

Hors ligne

#54 17/11/2017 07:19:52

May-the
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

C'est aussi cette technique qu'on appelle "Long/Short": long sur un actif, court sur un autre.

H2O MS le fait en s'exposant en hors-bilan a bien plus que son encours officiel pour amplifier les variations (cf ci-dessus), alors que d'autres fonds l'utilisent pour se décorréler (et souvent réduire) du risque marché.

Dernière modification par May-the (17/11/2017 07:20:24)

Hors ligne

#55 17/11/2017 16:03:15

Félix
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Quel serait l'intérêt d'investir dans un fonds comme H2O MS aujourd'hui dans la mesure où l'on sait désormais qu'il va fermer et que par conséquent on ne pourra plus abaisser le prix de revient unitaire moyen de sa ligne ?


Cette intervention n'est pas un conseil en placement, ni une invitation à l'achat ou à la vente, tout juste un simple avis à titre purement informatif. Il convient de prendre en votre âme et conscience l'initiative de votre choix d'investissement.

Hors ligne

#56 17/11/2017 19:59:25

May-the
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

La technique d'abaisser son PRU n'est pas universelle - par exemple je ne l'utilise pas, je renforce plutôt à la hausse qu'à la baisse.
L'interêt d'investir maintenant (ou en tout cas avant la fermeture) est quand même de prendre position dans une locomotive incontestablement performante, quoique volatile, dans la même logique que pour I&E durant l'été.

Hors ligne

#57 17/11/2017 20:00:27

Brouxd
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Bonsoir Félix,

C'est parce que le fonds risque de fermer qu'il me semble particulièrement urgent d'y songer. Pour ceux dont je suis qui acceptent sa volatilité, ce fonds est incomparable sur le LT.
Il y aura d'autres accidents de parcours, mais pour des ressources qu'on accepte de geler si nécessaire 3-5 ans, je ne vois guère de concurrent et encore moins d'alter ego.
Restera Multibonds, moins volatile, mais c'est pas le "pur sucre" H2O

RV pour le verdict dans qq années....:)

Cdt, Bernard

NB1: Pourquoi le fait de pouvoir moyenner à la baisse un fonds - ce qui me semble en soi bizarre car un fonds n'évolue pas comme une action - serait-il indispensable ?
NB2: J'ai concentré nos 2 PERP sur cet unique fonds depuis plus de 3 ans, encours et versements, et me convainc de + en plus que c'est la meilleure solution du Buy & Hold LT

Hors ligne

#58 17/11/2017 21:50:56

fred78
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Pour la présence d' H2o (MS ou MB ou autre) dans un portefeuille LT, tout à fait d'accord.
La question que l'on peut se poser : est ce qu'un gérant prête autant d'attention à un fonds fermé qu'à un fonds qui collecte ?
On est dans la gestion pointue.

Dernière modification par fred78 (17/11/2017 21:52:44)


En investissement, mieux vaut avoir un peu raison longtemps que totalement tort une fois.                    (M.Dinet EDR AM)

Hors ligne

#59 17/11/2017 22:26:11

Félix
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

Brouxd a écrit :

Pourquoi le fait de pouvoir moyenner à la baisse un fonds - ce qui me semble en soi bizarre car un fonds n'évolue pas comme une action - serait-il indispensable ?

Bonsoir Bernard,

C'est justement parce que ce fonds a une très forte volatilité que je pense que moyenner à la baisse est plus probable que sur un autre fonds plus "classique" et quand c'est possible pourquoi ne pas en profiter. En profiter est donc possible seulement si le fonds ne ferme pas comme il est prévu.


Cette intervention n'est pas un conseil en placement, ni une invitation à l'achat ou à la vente, tout juste un simple avis à titre purement informatif. Il convient de prendre en votre âme et conscience l'initiative de votre choix d'investissement.

Hors ligne

#60 18/11/2017 16:55:39

Douala
Membre

Re : H2O Multistratégies (2) - FR0010923383

A mon avis moyenner à la baisse un fonds n'est valable qu'à la condition que si ce fonds après une forte baisse remonte et présente un nouveau signal d'achat. Ce signal d'achat pouvant être généré par une analyse technique ou de nouveau fondamentaux favorables.
Mais je partage l'avis de May-the de l'utilité parfois de renforcer à la hausse.

Hors ligne

Pied de page des forums

Partager :

Partenaires : Fundkis