#1 22/10/2015 10:34:36

René
Membre

Je me présente, je m'appelle René ...

Bonjour à toutes et tous.

Je gère un portefeuille de fonds depuis 1996, sous les enveloppes PEA et Assurance Vie. Je consolide le tout avec un système d'information que j'ai créé au fil du temps depuis 20 ans avec Excel tout simplement.
Ma performance sur ces 20 années est loin d'être exceptionnelle (5%), la cause principale est en mauvais positionnement pendant la crise de 2008, j'avais renforcé mes positions actions pendant la phase de hausse et durant le premier semestre 2008, pour ensuite m'alléger fin 2008 et rater ensuite 50% de la hausse de 2009. Depuis cet épisode malheureux j'accorde une grande place à la psychologie collective des investisseurs. Je vise une performance de 7% avant fiscalité, j'y parviens depuis 2003, mais je ne me fais aucune illusion, après la hausse que nous avons connue, les rentabilités peuvent à nouveau s'effondrer. Si les simples krachs (30%) sont assez facilement tenables psychologiquement et provoquent finalement peu e dégâts sur les patrimoines, les doubles krachs comme ceux de 2000 et 2008 sont quand mêmes difficiles à vivre et je suis persuadé qu'un jour nous connaitrons un triple krach, c'est à dire une division des cours par 3.
Je cherche à construire un portefeuille qui soit résiliant, ce qui signifie pour moi: résistant dans la baisse et apte à repartir dans les phases haussières. Les univers des fonds que j'observe sont les actions Européennes (PEA oblige), les patrimoniaux et flexibles et quelques fonds d'obligations.


René

Hors ligne

#2 22/10/2015 12:00:32

Franck
Administrateur

Re : Je me présente, je m'appelle René ...

Bonjour René et bienvenue sur ce forum smile

Je crois que beaucoup d'entre nous avons subi, avec plus ou moins de réussite, les krachs précédents. Plusieurs stratégies peuvent être envisagées : tout vendre lorsque cela va très mal (mais on risque alors de subir quelques % de baisse car cela peut aller très vite et manquer quelques % de hausse si on rachète trop tard), rester investi quoiqu'il arrive et renforcer régulièrement (mais il faut alors avoir de quoi réinvestir et disposer de pas mal de liquidités) ou enfin miser sur des fonds flexibles / patrimoniaux dans lesquels le gérant fera le travail de "protection" du portefeuille (mais il faut alors bien choisir car on s'aperçoit que certains fonds flexibles peuvent aussi bien dévisser).

Au plaisir de discuter sur le forum, votre expérience et votre méthode de gestion seront très certainement intéressantes pour les plus novices qui nous lisent.

Cdlt

Franck


L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

#3 07/01/2016 18:35:15

Franck
Administrateur

Re : Je me présente, je m'appelle René ...

Bonsoir René,

Bien reçu votre fichier et bravo pour votre performance 2015 ! Chacun sera curieux d'en savoir un peu plus sur le portefeuille qui a permis d'obtenir ce résultat. smile


L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

#4 15/01/2016 11:41:29

Avbi
Membre

Re : Je me présente, je m'appelle René ...

Bonjour René,
Merci de vous joindre à nous pour alimenter notre réflexion collective.
Et justement parlant de "la psychologie collective des investisseurs" comment l'évaluez vous, d'autant qu'une part massive (probablement) est implémentée dans les algorithmes de trading automatique à CT et qu'une autre à plus LT dépend apparemment des comités des banques centrales .
De tels indicateurs relatifs aux consommateurs vous semblent-ils pertinents :
https://research.stlouisfed.org/fred2/series/UMCSENT/
http://ec.europa.eu/economy_finance/db_ … dex_en.htm
http://www.tradingeconomics.com/china/c … confidence
par exemple
ou
https://research.stlouisfed.org/fred2/series/STLFSI
Avbi

Hors ligne

Pied de page des forums

Partager :