#1 29/03/2015 19:46:14

Franck
Administrateur

Lettres Edmond De Rothschild Asset Management

Bonsoir,

L'interview de Ludovic Vauthier, Gérant actions émergentes et Responsable du fonds Edmond de Rothschild India (mars 2015) :

L’Inde est-elle encore une source de performance ?


L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

#2 03/05/2015 05:32:45

May-the
Membre

Re : Lettres Edmond De Rothschild Asset Management

Note de conjoncture très complète d'EdR trouvée sur le site altaprofits. Datée du 24/4, elle permet une bon point macro et micro.

https://www.altaprofits.com/notesdeconj … 150427.pdf

Hors ligne

#3 22/10/2015 09:08:44

Franck
Administrateur

Re : Lettres Edmond De Rothschild Asset Management

Bonjour,

Les principaux événements et indicateurs économiques de la semaine :

Hebdomadaire d’Économie du 19 octobre 2015

avec, concernant la Chine, ce petit encart :

"Le PIB est-il manipulé ?

Deux vues cohabitent à propos de la construction du PIB et de certains indicateurs d’activité en Chine.

La première sous-entend une falsification pure et simple des données liées à l’activité. L’intérêt est de camoufler l’état réel de l’environnement économique et d’accréditer les politiques économiques du gouvernement en gonflant artificiellement les statistiques de production.

La seconde attribue les fluctuations parfois erratiques du PIB à des défauts dans la méthodologie employée. Ces vices de construction ne sont aucunement l’apanage exclusif de la Chine ou des émergents mais se retrouvent aussi dans les économies développées. Souvent pointés du doigt, les déflateurs du PIB paraissent ainsi expliquer une part des fluctuations du PIB local.
 
Nous penchons pour cette seconde version. Le net recul des indicateurs industriels et l’évolution de certaines provinces en zone de récession ne s’inscrivent guère dans une logique de camouflage des statistiques réelles."


L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

#4 22/10/2015 09:08:52

Franck
Administrateur

Re : Lettres Edmond De Rothschild Asset Management

Bonjour,

Les principaux événements et indicateurs économiques de la semaine :

Hebdomadaire d’Économie du 19 octobre 2015

avec, concernant la Chine, ce petit encart :

"Le PIB est-il manipulé ?

Deux vues cohabitent à propos de la construction du PIB et de certains indicateurs d’activité en Chine.

La première sous-entend une falsification pure et simple des données liées à l’activité. L’intérêt est de camoufler l’état réel de l’environnement économique et d’accréditer les politiques économiques du gouvernement en gonflant artificiellement les statistiques de production.

La seconde attribue les fluctuations parfois erratiques du PIB à des défauts dans la méthodologie employée. Ces vices de construction ne sont aucunement l’apanage exclusif de la Chine ou des émergents mais se retrouvent aussi dans les économies développées. Souvent pointés du doigt, les déflateurs du PIB paraissent ainsi expliquer une part des fluctuations du PIB local.
 
Nous penchons pour cette seconde version. Le net recul des indicateurs industriels et l’évolution de certaines provinces en zone de récession ne s’inscrivent guère dans une logique de camouflage des statistiques réelles."


L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

#5 22/10/2015 09:08:57

Franck
Administrateur

Re : Lettres Edmond De Rothschild Asset Management

Bonjour,

Les principaux événements et indicateurs économiques de la semaine :

Hebdomadaire d’Économie du 19 octobre 2015

avec, concernant la Chine, ce petit encart :

"Le PIB est-il manipulé ?

Deux vues cohabitent à propos de la construction du PIB et de certains indicateurs d’activité en Chine.

La première sous-entend une falsification pure et simple des données liées à l’activité. L’intérêt est de camoufler l’état réel de l’environnement économique et d’accréditer les politiques économiques du gouvernement en gonflant artificiellement les statistiques de production.

La seconde attribue les fluctuations parfois erratiques du PIB à des défauts dans la méthodologie employée. Ces vices de construction ne sont aucunement l’apanage exclusif de la Chine ou des émergents mais se retrouvent aussi dans les économies développées. Souvent pointés du doigt, les déflateurs du PIB paraissent ainsi expliquer une part des fluctuations du PIB local.
 
Nous penchons pour cette seconde version. Le net recul des indicateurs industriels et l’évolution de certaines provinces en zone de récession ne s’inscrivent guère dans une logique de camouflage des statistiques réelles."


L'investissement en OPCVM (Sicav - FCP)
fonds prend un "s", au singulier comme au pluriel | krach s'écrit avec "ch"

Hors ligne

Pied de page des forums

Partager :

Partenaires : Fundkis